Historique et objectifs de l'association :

 

L'ARPCV se consacre à la mise en valeur et  à la promotion d'un site unique :  la montagne Sainte Victoire.

Elle a été créée en 1986 à la suite de l'incendie qui a ravagé le Cengle, plateau rocheux situé au sud du massif, et une partie de la montagne. Son premier objectif était de réhabiliter cette partie incendiée en nettoyant puis en reboisant cet espace sinistré.

L'idée novatrice défendue par l'association était, de briser le cycle séculaire - feu - repousse de pinède hautement combustible - feu, et de planter des feuillus, capables de mieux résister au passage du feu;  et en rangs serrés, de façon à empêcher le développement des arbustes de garrigue  propagateurs d'incendies.
 
 

Plus de 110.000 arbres ont été plantés à ce jour par l'ARPCV 
sur le massif du Cengle et Sainte Victoire.


Depuis le second incendie (5000 hectares brûlés) en 1989, l'association a pris une nouvelle dimension, et s'est fixée des objectifs supplémentaires.
Face au succès des opérations de
reboisement et à la demande des établissements scolaires, cette action s'est très vite complétée par des activités d'éducation à l'environnement, telle que des sorties botaniques encadrées par un guide de l'ARPCV, des animations dans les écoles, et l'organisation de la Fête de la Nature  (qui réunit  500 élèves des classes primaires, début juin, pour les sensibiliser à leur environnement).


L'association réalise également des ouvrages pédagogiques (livre, CD Rom) destinés à valoriser les richesses de Sainte Victoire, et des contes livrets destinés aux jeunes enfants afin de leur faire mieux connaître la nature.


 L'association regroupe une centaine de membres et emploie 1 salariée:         

          -    Séverine qui est chargée de la communication de l'association.